Paris, résidence secondaire

Editeur :

  • Belin

Collection :

  • Anthropolis
  • (Collection dirigée par Marc Abélès - Boris Petric)
16,50

Paris, résidence secondaire

Acheter

16,5016,50
Retour en haut

Informations sur l’ouvrage

Une enquête sur une nouvelle forme d'élites mondiales propriétaires de pied-à-terre dans la capitale française

Trois ethnologues partent à la rencontre de Parisiens un peu particuliers, les résidents secondaires étrangers, pour nous donner à voir une mutation irrémédiable de la capitale française. Elles nous font rencontrer ces habitants venus d'Italie, des États-Unis, du Brésil, de Suisse, et de bien d'autres parties du monde, qui possèdent un « pied-à-terre » parisien. Elles dressent leurs portraits, nous font visiter leurs appartements, nous décrivent leur vie quotidienne, les lieux qu'ils fréquentent et leur rapport à la capitale française. Elles nous rapportent en regard la perception de Parisiens face à ce phénomène : récits et anecdotes d'habitants, de commerçants, d'agents immobiliers ou de responsables municipaux...
Ces deux visions reflètent alors une forme de citadinité inédite dans le contexte de la globalisation. Comme Rio, Londres, New York ou Tokyo, Paris est aujourd'hui tiraillée entre la promotion de son attractivité mondiale et la préservation du mode de vie de ses résidents permanents.

Mots clés associés

  • 16,50 €
  • ISBN : 978-2-7011-6502-8
  • Date de parution : 21/01/2013
  • Dimensions : 140x205 cm
  • Format : Broché cousu
  • Impression : Couleurs
En savoir +

Auteurs

Sophie Chevalier est ethnologue, maître de conférences à l'Université de Franche-Comté (Besançon), membre du LASA et chercheur associé au LAU/IIAC-EHESS. Elle s'intéresse à la culture matérielle, à la parenté, aux échanges et aux pratiques de consommation des citadins, ainsi qu'à l'histoire de sa discipline. Elle est l'auteur de très nombreux articles sur ces thèmes, et elle a dirigé plusieurs ouvrages collectifs et numéros de revues. Elle a conduit plusieurs terrains à Paris, mais aussi dans la banlieue de Londres, dans une petite ville bulgare et plus récemment à Durban (Afrique du Sud). Elle co-dirige la revue www.ethnographiques.org.

Emmanuelle Lallement est ethnologue, maître de conférences à Paris-Sorbonne-Celsa, membre du Gripic et chercheur associé au IIAC. Elle travaille depuis une dizaine d'années sur Paris, en multipliant les enquêtes de terrain sur diverses situations urbaines : les quartiers, les commerces, les pratiques festives. Son ethnologie vise à comprendre la fabrication de la ville aujourd'hui. Elle est l'auteur de La ville marchande. Enquête à Barbès (Téraèdre 2010) et de nombreux articles sur les espaces marchands et les pratiques de consommation ainsi que sur les opérations d'aménagement urbain et l'événementiel culturel et festif (Paris-Plage Nuits Blanches, Voies sur Berge).

Sophie Corbillé est ethnologue, maître de conférences à l'Université Paris-Sorbonne Celsa et chercheur au GRIPIC. Elle travaille depuis plusieurs années sur Paris, en particulier sur les quartiers en voie de gentrification. Ses articles interrogent les pratiques résidentielles, marchandes ou de loisir des nouvelles classes moyennes supérieures et plus largement la fabrication des identités citadines, les formes d'échange dans la ville contemporaine et les imaginaires urbains.