Les années Mitterrand

Du changement socialiste au tournant libéral

Auteurs :

Editeur :

  • Belin

Collection :

23,00

Les années Mitterrand

Acheter

23,0023,00
Retour en haut

Informations sur l’ouvrage

La fin d'un modèle social français

Le 10 mai 1981, les Français élisent François Mitterrand à la présidence de la République. Ils expriment ainsi une volonté de changement qui réveille les souvenirs du Front populaire, de la Libération ou de Mai 68 et qui ­inspire d'importantes réformes : abolition de la peine de mort, 5e semaine de congés payés, renforcement des droits des salariés, « libération des ondes ». Ce changement se heurte rapidement à la crise et au « tournant libéral » qui s'impose alors dans l'ensemble du monde occidental. Au cours des années 1980, le système social hérité du xixe siècle cède ­définitivement la place à un autre modèle, encore dominant aujourd'hui, avec la prise de conscience du caractère structurel de la crise, la désindustrialisation, la primauté de l'image en politique comme dans les pratiques culturelles, la domination de l'individualisme, l'apparition du Front national comme acteur majeur du système politique, l'émergence des communautarismes...Mathias Bernard analyse avec acuité et vivacité les grandes transformations de la France au cours de cette décennie décisive et nous offre enfin un regard d'historien sur ces « années Mitterrand ».

  • 349 Pages
  • 23,00 €
  • ISBN : 978-2-7011-9093-8
  • Date de parution : 22/09/2015
  • Dimensions : 15x22 cm
  • Format : Broché collé
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Auteurs

Auteurs :

Ancien élève de l'ENS, agrégé d'histoire, ses travaux portent sur l'histoire politique de la France contemporaine, Il est l'auteur de : Introduction au XXe siècle , Belin, 2003, 269 p; La Guerre des droites. De l'affaire Dreyfus à nos jours, Odile Jacob, 2007, 310 p. Histoire culturelle de l'Europe de 1880 à nos jours, , Hachette, 2008. Histoire politique de la Ve République: de 1958 à nos jours, Armand Colin, 2008, 334 pages ; Valéry Giscard d'Estaing. Les ambitions déçues, Armand Colin, 2014, 487 pages.