Les Agrégés

Histoire d'une exception française

Editeur :

  • Belin

Collection :

11,90

Informations sur l’ouvrage

Le seul ouvrage sur l'agrégation et son histoire

Née en 1766, l’agrégation en est venue à incarner un des volets de l’« exception française ». Au départ simple remplaçant, l’agrégé est devenu ensuite le seul professeur titulaire des lycées et le candidat préférentiel à un poste en faculté. Après l’âge d’or de l’entre-deux-guerres, il s’est retrouvé critiqué aussi bien dans le second degré que dans l’enseignement supérieur. L’impératif de l’harmonisation européenne des diplômes a compliqué encore la donne.

L’agrégé est-il professeur d’élite ou bien professeur pour les élites, lauréat d’un des plus prestigieux « concours républicains » ou bien « privilégié » bénéficiant d’horaires amoindris ? Et où doit-il enseigner ? En collège et en lycée, comme le suggère l' « agrégation de l'enseignement du second degré »? Dans l’enseignement supérieur, comme le croirait volontiers le béotien se fiant à l’appellation d’« agrégé de l’Université » ? Pourquoi des professeurs d’université mentionnent- ils leur qualité d’agrégé sur les ouvrages qu’ils publient ? Pourquoi les « soixante-huitards » ont-ils voulu supprimer l’agrégation ? À quoi sert la Société des Agrégés ?

Autant de questions qui suggèrent que l’agrégation et les agrégés sont l’enjeu de controverses passionnées.

Mots clés associés

  • 640 Pages
  • 11,90 €
  • ISBN : 978-2-410-00976-7
  • Date de parution : 06/09/2017
  • Dimensions : 10.8x17.8 cm
  • Format : Broché collé
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Autour de ce livre

Les Agrégés, histoire d'une exception française

Feuilleter un extrait
Version papier : 28,30 €
Découvrir