Le Vieux Cordelier

Editeur :

  • Belin

Collection :

Autour de ce livre

16,70

Informations sur l’ouvrage

Sept numéros du journal d'un seul homme, écrits de décembre 1793 à mars 1794. Après avoir accompagné et souvent précédé le mouvement de radicalisation qui emporte la Révolution, Desmoulins entreprend désormais de s'y opposer, dans un appel véhément et argumenté en faveur de la liberté. En décembre 1793, en pleine Terreur, après la loi des suspects, le jacobin Camille Desmoulins reprend la plume. Il a jusqu'alors, et depuis le début, accompagné et souvent précédé le mouvement de radicalisation qui emporte les révolutionnaires. A présent, il entreprend de s'y opposer ; tirant la leçon des événements, s'inspirant de Tacite et de Machiavel, il essaie de penser ce que serait une politique révolutionnaire soucieuse de la liberté des individus. Tel est le contenu des six numéros du Vieux Cordelier publiés de son vivant. S'y ajoute le n° 7, aujourd'hui publié dans une édition scrupuleusement conforme aux manuscrits de Desmoulins, et qui ne put paraître alors, à cause de l'arrestation par les hommes de Robespierre de l'imprimeur du journal, puis de Desmoulins lui-même, exécuté avec le groupe des Dantonistes en avril 1794. Republier cet appel véhément et argumenté en faveur de la liberté, se veut une invitation non pas à réhabiliter tel ou tel acteur politique, telle ou telle orientation, mais à retrouver l'inspiration de la pensée politique quand elle doit, face à l'urgence la plus pressante, inventer sa démarche et trouver sa voix. Le volume comporte, outre une édition nouvelle du Vieux cordelier, établie par Pierre Pachet, et accompagnée d'une introduction et d'index facilitant la lecture, le texte consacré à Desmoulins par Michelet, dans son Histoire de la Révolution française.

  • 160 Pages
  • 16,70 €
  • ISBN : 978-2-7011-1033-2
  • Date de parution : 04/03/1987
  • Dimensions : 13.5x21.5 cm
  • Format : Broché
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Auteurs

Camille Desmoulin

Camille Desmouslins, d'abord ardent partisan de la terreur révolutionnaire, sait, en 1793, tirer des leçons de modération des événements en essayant de penser une politique révolutionnaire soucieuse de la liberté des individus. Il sera guillotiné sous la Terreur, à 34 ans, en 1794, en même temps que Danton et ses partisans.

Le Vieux Cordelier

Feuilleter un extrait
Version papier : 7,90 €
Découvrir

La cité des vivants et des morts

Feuilleter un extrait
Version papier : 27,10 €
Découvrir

Carnets de Coleridge

Version papier : 18,80 €
Découvrir

Autour de ce livre

Le Vieux Cordelier

Feuilleter un extrait
Version papier : 7,90 €
Découvrir