Le suffrage universel inachevé

Auteurs :

Editeur :

  • Belin

Collection :

  • Débats
  • (Collection dirigée par Jean-Jacques Salomon)
21,35

Le suffrage universel inachevé

Acheter

21,3521,35
Retour en haut

Informations sur l’ouvrage

La France est-elle une véritable démocratie ? A-t-elle toujours eu les présidents que désiraient ses citoyens ? Pourquoi les Etats-Unis reconduisent-ils un mode de scrutin qui s'est traduit, à trois reprises déjà, par l'élection d'un président avec une minorité de voix ?
Le suffrage universel seul ne suffit pas à garantir la démocratie : encore faut-il qu'il soit réellement représentatif. Or les principes d'égalité sont souvent bafoués, quand ce ne sont pas les lois elles-mêmes. Ainsi, à l'Assemblée nationale, certains Français pèsent 5,5 fois plus que d'autres. Aux Etats-Unis, des découpages électoraux sont conçus pour favoriser le camp au pouvoir, avec une efficacité redoutable.
Dans ce livre, Michel Balinski porte un regard critique sur les règles du découpage électoral et de la répartition des élus. Il n'existe pas de méthode de vote parfaite, explique-t-il. Mais il en est de meilleures que d'autres. Hélas, elles sont rarement appliquées. "Ce n'est pas l'impossible qui désespère, insiste l'auteur, c'est le possible non réalisé".

  • 336 Pages
  • 21,35 €
  • ISBN : 978-2-7011-3774-2
  • Date de parution : 20/10/2004
  • Dimensions : 15x21.5 cm
  • Format : Broché
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Auteurs

Auteurs :

Michel Balinski, mathématicien, est chercheur à l'Ecole Polytechnique au Laboratoire d'Econométrie et Directeur de recherche émérite au CNRS. Il a été professeur dans plusieurs universités américaines, avant de s'installer définitivement en France en 1982. Ses travaux sur les règles électorales ont trouvé une application récente en Suisse.

Écho des médias

Le Monde des livres, 15 octobre 2004, Philippe Pajot
...Le Suffrage universel inachevé,... arrive à point nommé pour un petit rappel de l'iniquité d'un système électoral américain où un candidat peut être élu avec moins de voix que son adversaire. Dans sa quête d'un système plus juste, l'auteur n'épargne pas le système français, qui parmi les démocraties modernes, est celui qui "a le plus changé depuis 1789"... Fort bien documenté, ce livre salutaire sur la "science électorale" propose des moyens simples d'améliorer l'équité de la représentativité du peuple. Souhaitons-lui une bonne place sur la table de chevet des hommes politiques.