Le Haut Langage

Langage littéraire et public dans l'Antiquité latine tardive et au Moyen Âge

Editeur :

  • Belin

Collection :

30,30

Informations sur l’ouvrage

Le Haut Langage est le dernier livre posthume d'Erich Auerbach (1892-1957) l'auteur de l'un des livres de critique littéraire les plus importants du XXe siècle : Mimésis Il en constitue l'indispensable complément Auerbach installé aux Etats-Unis après son exil à Istanbul disposait enfin des ressources des grandes bibliothèques Il déploie une incroyable érudition Comment l'Europe s'est-elle construite intellectuellement à la fin de l'Antiquité et au Moyen Age ? Quel rôle le latin a-t-il encore pu jouer dans ce processus multi-séculaire ? Quel public existait-il pour quelles oeuvres ? Ce sont ces questions croisées avec l'évocation du destin de la théroie antique de la séparation des styles revisitée par le christianisme et placées sous le patronage de saint Augustin de Vico et de Dante qui structurent le livre Les thèmes de recherche auerbachiens annoncent les questionnements les plus actuels sur "l'intention d'auteur" sur l'interaction auteur-lecteur sur "l'horizon d'attente" sur la prise en compte de l'Histoire et du rôle de l'individu Le livre doit être lu à partir de la "conception figurative" qui est au centre de la pensée de l'auteur et qui fait de cette époque de la latinité tardive et du Moyen Age la soeur de celle qu'Auerbach a dû vivre en tant qu'individu pris dans l'Histoire

  • 352 Pages
  • 30,30 €
  • ISBN : 978-2-7011-3278-5
  • Date de parution : 18/11/2004
  • Dimensions : 13.5x21.5 cm
  • Format : Broché
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Auteurs