Nouveau
Image
70113615.jpg

La Révolution inachevée (1815-1870)

Histoire
04/05/2010

Résumé

Ce livre qui ouvre la période contemporaine s'attache à faire revivre un bref XIXe siècle, aujourd'hui bien oublié. De ces quelque 55 années qui séparent la Révolution française et l'Empire de la Troisième République, régime qui s'impose désormais, c'est la littérature et plus généralement la culture qui nous restent en mémoire. Les noms de Balzac, Chateaubriand, Hugo, Degas, Offenbach ou Haussmann sont plus familiers que ceux de Villèle, Ledru-Rollin, Persigny, Bertin, Pereire, quelques exemples parmi tant d'autres de ces hommes politiques ou de ces élites de la nouvelle société qui se met alors en place. Ce XIXe siècle est aussi celui des anonymes, hommes et femmes, siècle de l'émergence non plus menaçante de la foule mais des votants, des agents de l'État, des consommateurs et des employés. Bourgeois et ouvriers, avocats et épiciers se côtoient dans un monde de plus en plus urbain qui contemple encore avec sidération l'événement passé qu'est la Révolution et dont tous perçoivent l'inachèvement, l'incomplétude.
L'ambition de cet ouvrage est de faire partager à travers le récit, les images et les problématiques de l'Atelier de l'historien, tout à la fois ce foisonnement et la façon dont se fabrique aujourd'hui l'histoire du XIXe siècle français. Il a également semblé nécessaire de mettre en question les grandes inflexions et ruptures traditionnelles qui séparent le premier et le second XIXe siècle, les césures de la monarchie parlementaire, la libéralisation du Second Empire. Ainsi, comment comprendre que la liberté, de tous les acquis de la Révolution le mieux ancré dans la société, ne s'impose pas comme le soubassement politique majeur des régimes qui se succèdent et donc n'étanche pas une soif de démocratie, déclencheur de deux nouvelles révolutions ? Tout cela est souvent considéré comme constitutif de « l'exception française ». La France est bien cependant connectée à un monde où l'expansion de la colonisation, les rivalités entre puissances, les enjeux économiques tissent une histoire globale qu'on doit affranchir du regard franco-français.

EAN
9782701136158
Nombre de Pages
672
Hauteur
24
Largeur
17
Poids version papier
1624
41,00 €
Disponible

Nos recommandations

Image
70119891.jpg

Atlas de l'histoire de France (481-2005)

Atlas de l'histoire de France (481-2005)

400 cartes pour 1 500 ans d'histoire: de 481 à 2005, de Clovis à Chirac, cet atlas inédit permet de parcourir en tous sens l'espace-temps de ce qui deviendra, progressivement, la France.

Image
70116506.jpg

Le grand atelier de l'Histoire de France : Le Moyen Âge

Le grand atelier de l'Histoire de France : Le Moyen Âge

Le grand atelier de l'histoire de France met en valeur une histoire en construction, une histoire problème, qui interroge et qui s'interroge, afin de mieux comprendre notre présent.

Image
70113387.jpg

Les Grandes Guerres (1914-1945)

Les Grandes Guerres (1914-1945)

Les deux Guerres mondiales du xxe siècle sont le coeur de ce livre.

L'âge d'or capétien (1180-1328)

L'âge d'or capétien (1180-1328)

Image
70113365.jpg

La France des Lumières (1715-1789)

La France des Lumières (1715-1789)

De la mort de Louis XIV à la convocation des États Généraux, La France des Lumières est en effervescence. Elle fait depuis deux décennies l'objet d'un profond renouvellement historiographique qui permet de balayer bien des certitudes et des poncifs sur l'Ancien régime.

Image
70113364.jpg

Les Rois absolus (1629-1715)

Les Rois absolus (1629-1715)

11 novembre 1630 : à l'issue d'une journée mouvementée, Louis XIII choisit de maintenir sa confiance à Richelieu pour s'engager, à ses côtés, dans une politique dominée par les préceptes de la raison d'État.

Image
70113358.jpg

La France avant la France (481-888)

La France avant la France (481-888)

Image
70113388.jpg

La République imaginée (1870-1914)

La République imaginée (1870-1914)

La France de 1870 à 1914 entame un temps de la politique qui se confond largement avec la République.