La naissance de l'étudiant moderne

(XIXe siècle)

Auteurs :

Editeur :

  • Belin

Collection :

25,90

La naissance de l'étudiant moderne

Acheter

25,9025,90
Retour en haut

Informations sur l’ouvrage

À la veille de la Grande Guerre, les traits constitutifs de l'étudiant moderne sont tous en place, en particulier au Quartier latin. S'il n'y a aucune commune mesure entre les quelque 42 000 élèves des facultés françaises de 1914 et les deux millions d'aujourd'hui, le XIXe siècle inaugure l'ère de l'étudiant contemporain.
Le présent ouvrage s'efforce de décrire de façon exhaustive ce que l'on peut appeler la condition étudiante à Paris entre 1814 et 1914 en répondant à de multiples questions : Pourquoi choisit-on telle discipline ? Existe-t-il des vocations professionnelles ? Quelles sont les origines sociales ou professionnelles des étudiants ? Quelles relations se nouent avec les professeurs ? Comment les provinciaux, nombreux, vivent-ils leurs années d'études au Quartier latin ? À quelles distractions accèdent-ils ? Comment satisfont-ils leurs besoins intellectuels ou sentimentaux ?
Ces interrogations ouvrent sur les structures de sociabilité et d'expression collective de la « jeunesse des écoles » - des cafés aux sociétés secrètes, des oeuvres de piété aux partis politiques - grâce auxquelles cette jeunesse joue un rôle majeur dans la vie sociale et politique. Enfin, cette étude souligne la place importante occupée dans la vie universitaire par deux catégories nouvelles d'étudiants : les étrangers et les femmes.

  • 336 Pages
  • 25,90 €
  • ISBN : 978-2-7011-3065-1
  • Date de parution : 06/11/2002
  • Dimensions : 17x24 cm
  • Format : Broché
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Auteurs

Auteurs :

Pierre Moulinier, archiviste-paléographe, ancien responsable des études à la direction de l'architecture et du patrimoine du ministère de la Culture, a rédigé ou coordonné de nombreux ouvrages sur les politiques publiques de la culture, les questions patrimoniales et la vie associative, en particulier Politique culturelle et décentralisation (L'Harmattan, 2002).