La gorgebleue

Editeur :

  • Belin

Collection :

  • Approche
  • (Collection dirigée par François Dorigny)
16,25

Informations sur l’ouvrage

La Gorgebleue à miroir est un petit passereau élégant, dont le mâle arbore un beau plastron bleu où "clignote" une perle immaculée appelée miroir. C'est une espèce protégée, vulnérable, liée aux zones humides dont les surfaces régressent et se fragmentent de plus en plus, sous la pression des hommes.

Ce livre regroupe les connaissances acquises sur la gorgebleue de la façade atlantique depuis 1980, grâce au marquage individuel par bagues colorées en présentant les travaux des auteurs et ceux de leurs collègues étrangers travaillant sur d'autres sous-espèces. Certains de ces résultats scientifiques sont inédits ou en cours de publication dans des revues internationales. De nombreux thèmes sont abordés : évolution, écologie, stratgégies de reproduction et dynamique des populations aussi bien sur les lieux de reproduction que d'hivernage.

  • 80 Pages
  • 16,25 €
  • ISBN : 978-2-7011-3990-6
  • Date de parution : 20/10/2004
  • Dimensions : 17.5x24.7 cm
  • Format : Intégra
  • Impression : Couleurs
En savoir +

Auteurs

Marie-Christine Eybert, chercheur au CNRS, étudie les zones humides et, en particulier, la biologie des populations de Gorgebleue à miroir. Depuis 2001, elle met ses compétences scientifiques au service du parc naturel régional de Brière.
Patrick Bonnet a soutenu, en 1984, un doctorat d'écologie portant sur l'étude des peuplements passériformes des marais salants de Guérande et, plus particulèrement, sur l'écologie et le comportement de la gorgebleue.
Thomas Geslin a soutenu en 2002 un doctorat sur la territorialité de l'oiseau tant en période de reproduction que d'hivernage.
Sophie Questiau a soutenu en 1998 une thèse sur l'évolution intra-spécifique et le système de reproduction de l'espèce.

Photos : Erwan Balança, Patrick Bonnet, Julien Geslin, Thomas Geslin, Claude Nardin, Pierre Nicolau-Guillaumet, Pierre Taberlet.
Aquarelles et croquis de terrain : Benoît Perrotin (réalisées dans la réserve naturelle de la Baie de l'Aiguillon en Vendée, avril 2004).