Je suis la révolution

Histoire d'une métaphore (1830-1975)

Auteurs :

Editeur :

  • Belin

Collection :

20,80

Informations sur l’ouvrage

Depuis le romantisme de 1830 jusqu'aux derniers feux de Tel Quel , en 1975, l'innovation littéraire et esthétique, en France, s'est constamment identifiée à l'idée de Révolution. Un tel rapprochement n'a pas seulement incité les écrivains à « faire » la Révolution, comme le voulait la littérature engagée, mais, pour reprendre les termes de Blanchot, à l'« être ». La Révolution est ainsi devenue l'autre nom de la liberté poétique, événement d'une puissance inouïe, déchirant l'ordre du temps et faisant à lui seul advenir un autre monde.
Ce livre explore l'histoire de ce lieu commun qui, au fil d'un siècle et demi, se révèle étonnamment peu « commun ». En effet, la « révolution poétique » ne cesse de faire allusion à des valeurs éthiques et esthétiques différentes, dans un dialogue tendu où Maurras répond à Hugo, Paulhan à Blanchot et Barthes à Sartre, tandis que Tel Quel réécrit la révolution surréaliste en style maoïste.

  • 224 Pages
  • 20,80 €
  • ISBN : 978-2-7011-4774-1
  • Date de parution : 25/03/2008
  • Dimensions : 13x21 cm
  • Format : Broché
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Auteurs

Auteurs :

Professeur à l'université de Genève, poéticien et historien des idées littéraires, il est l'auteur entre autres de La Parole singulière (Belin, 1990) et de La Fin de l'intériorité (PUF, 2002), qui portait déjà sur les avant-gardes littéraires du symbolisme au surréalisme.

La parole singulière

Feuilleter un extrait
Version papier : 7,90 €
Découvrir

Roger Caillois

Version papier : 23,00 €
Découvrir