Jacques Amyot, traducteur français

Essai sur les origines de la traduction en France

Auteurs :

Editeur :

  • Belin

Collection :

23.9

Jacques Amyot, traducteur français

Acheter

23.9
Retour en haut

Informations sur l’ouvrage

Comment traduire, et pourquoi

Antoine Berman (1942-1991) avait entrepris une archéologie de la traduction en France. Cet essai retrace l'institutionnalisation du traduire du xive au xvie siècle ; il en esquisse la théorisation.
« Le destin problématique de la traduction en France est préfiguré dans sa double origine. Chez Oresme la traduction peut être considérée comme le début de la création d'un français savant. Chez Amyot la traduction est déjà libre adaptation ; mais ce trait (qu'il hérite de son siècle) est contrebalancé par une scrupuleuse fidélité philologique. » Donnant le modèle de la traduction, il donnait ce faisant le modèle de la prose française.
Oresme et Amyot furent précepteurs et conseillers des rois. François Ier sentit quels étaient pour son pays les enjeux de la traduction. Français savant et écriture en prose française, c'est ce modèle formateur que le pouvoir royal a soutenu.

L'oeuvre d'Antoine Berman, de L'Épreuve de l'étranger (1984) aux séminaires donnés au Collège International de Philosophie (en particulier sur Walter Benjamin, John Donne et Friedrich Hölderlin), et jusqu'aux travaux pour le Centre Amyot (créé en 1986 sous la forme d'une association) dont on trouve ici l'esprit fondateur, est une référence majeure pour tous les théoriciens et praticiens du traduire.

Mots clés associés

  • 288 Pages
  • 23,90 €
  • ISBN : 978-2-7011-6405-2
  • Date de parution : 18/07/2012
  • Dimensions : 13x21 cm
  • Format : Broché cousu
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Auteurs

Auteurs :

Antoine Berman (1942-1991), docteur en linguistique et traducteur de littératures allemande et espagnole, fut le premier théoricien français de la traduction. Il a également donné pendant plusieurs années des séminaires sur les problèmes de la traduction au Collège International de Philosophie, dont il a été directeur des programmes (1986-1992). L'oeuvre d'Antoine Berman est aujourd'hui au fondement de notre traductologie littéraire et l'une des références majeures pour tous ceux - philosophes, linguistes, littéraires - que préoccupe le rapport entre les langues.