Nouveau
Image
70119667.jpg

De Charybde en Scylla

Histoire
04/04/2018

Résumé

La maîtrise du danger, jusqu’à la recherche vaine d’un « risque zéro », est devenue l’une des facettes de la modernité. Jadis, la mer a largement mais étrangement participé à l'appréhension du risque. Ce milieu a constitué pour les périodes anciennes une sorte d’immense réservoir où, aux sources de « la fortune », venait s’adjoindre un ensemble de constructions imaginaires, généralement monstrueuses, comme pour mieux souligner la malignité native du milieu océanique. À la violence des éléments à laquelle devaient faire face ceux qui prenaient la mer, s’ajoutait une inclination logique à le peupler de créatures horribles et diaboliques qui accroissaient l’éventail des aléas jusqu’à celui, ultime, d’être immergé définitivement dans les abysses de ce monde infernal.

De l’imaginaire de la peur aux réalités du risque en mer, les auteurs nous entraînent dans un récit peuplé de naufrages, d’animaux fabuleux, de piraterie, de flibuste, et de la peur de l’autre aussi.

Nombre de Pages
448
Code ISBN
978-2-7011-9667-1
Format
15 x 22 cm

LES RISQUES DE LA MER… TOUJOURS

PREMIÈRE PARTIE

Risquer la mer

CHAPITRE PREMIER L’imaginaire marin comme écritures du risque

CHAPITRE II Prendre la mer, entre choix et nécessité 

PARTIE II

Les risques de la mer

CHAPITRE III À bâbord, à tribord

CHAPITRE IV Les stigmates du naufrage

CHAPITRE V Payer le tribut

CHAPITRE VI Des rivages et des hommes

PARTIE III

Réduire le risque ?

CHAPITRE VII D’abord le Ciel

CHAPITRE VIII Protéger et secourir les hommes

CHAPITRE IX Sécuriser la navigation

LES EMPIRES DU RISQUE

25,00 €
Disponible

Nos recommandations

Image
41001169.jpg

La nation en récit

La nation en récit

Depuis quarante ans, le récit national hante la France. Il s’est imposé dans les débats politiques et médiatiques, parallèlement aux questions relatives à l’identité. Comment en est-on arrivé là ? C’est en historien que répond ici Sébastien Ledoux.

Image
41000949.jpg

Fabriquer le désir

Fabriquer le désir

Futile ou lourde de sens, aimée ou décriée, la mode vestimentaire marque les esprits, transforme les corps, dicte les choix économiques et culturels, en somme elle fabrique le désir. Outil de séduction et marqueur social, la parure est le lieu des consommations les moins raisonnées.

Image
41001361.jpg

César contre Vercingétorix

César contre Vercingétorix

Alésia, 52 avant J.-C. La Gaule n’est pas encore entièrement conquise mais deux ennemis, que tout oppose, se livrent un combat à mort : Jules César, proconsul, et Vercingétorix, à la tête de la révolte gauloise. La défaite du chef arverne signe la victoire du futur empereur romain.

Image
70119534.jpg

L'impensable défaite

L'impensable défaite

11 novembre 1918. L’Allemagne conclut un armistice sans que son armée ait perdu une bataille clairement décisive. Qui, se demanda-t-on alors, était responsable de la défaite ?

Image
41001704.jpg

L'Alcoran

L'Alcoran

L’Europe découvre l’islam lors de la conquête de l’Espagne au VIIIe siècle, mais c’est avec les croisades du XIIe siècle que s’améliore la connaissance de la culture arabe.

Image
41001337.jpg

Une histoire de la Nouvelle-France

Une histoire de la Nouvelle-France

En 1534, Jacques Cartier entreprend une série de trois voyages d’exploration et de colonisation au Canada.

Image
41001658.jpg

Les Lumières et le Monde

Les Lumières et le Monde

Il y a tout juste 250 ans, l’Endeavour, avec James Cook à son bord, se lançait dans l’exploration du Pacifique. Moins d’une décennie plus tard, débutaient les expéditions polaires.

Image
41000356.jpg

Un village à l'heure coloniale

Un village à l'heure coloniale

Durant plus de 130 ans de présence française, de 1830 à 1962, colons et Algériens se sont côtoyés, croisés, affrontés, haïs, aimés… Durant plus de 130 ans, ils ont vécu sur la même terre et été les acteurs volontaires ou désignés de la domination coloniale.