Clio. Femmes, Genre, Histoire, n°47

Le Genre des émotions

Editeur :

  • Belin

Collection :

26

Clio. Femmes, Genre, Histoire, n°47

Acheter

26
Retour en haut

Informations sur l’ouvrage

Une revue dédiée à l'histoire des femmes et du genre

Les émotions sont souvent considérées comme un puissant marqueur de genre, jouant un rôle central dans les délimitations culturelles et sociales du masculin et du féminin. Depuis la théorie antique des tempéraments, en effet, le masculin est du côté des émotions chaudes et sèches (colère, fureur, hardiesse, haine), le féminin, du côté des émotions froides et humides (modestie, douceur, crainte, pudeur, compassion, langueur). Dans le monde occidental, on considère aussi que les émotions sont davantage féminines et que la raison est plutôt masculine. Les femmes, réputées plus proches de la nature et irrationnelles, manifesteraient en effet une sensibilité plus exacerbée que les hommes, exprimeraient davantage leurs sentiments (quitte à ce qu’elles se laissent déborder par eux), passeraient plus rapidement d’une émotion à une autre, seraient lunatiques ou hystériques. Les hommes, êtres de culture et de raison, auraient plus de retenue et de contrôle d’eux-mêmes, maîtriseraient bien davantage l’expression de leurs émotions et en changeraient moins souvent. Dans la façon dont elles sont jugées, attendues et parfois exigées, les émotions, viriles ou efféminées, sont donc genrées. 

Mots clés associés

  • 26,00 €
  • ISBN : 978-2-410-00992-7
  • Date de parution : 10/07/2018
  • Dimensions : 15x21 cm
  • Format : Broché
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +