Astronomie et églises

Auteurs :

Editeur :

  • Belin
29,20

Astronomie et églises

Acheter

29,2029,20
Retour en haut

Informations sur l’ouvrage

Au XVIIe siècle, les quatre plus prestigieux observatoires solaires du monde occidental étaient... des églises ! John L. Heilbron, historien des sciences de renom, nous propose de découvrir ces curieux monuments à vocation astronomique, qui servaient entre autres choses à établir le calendrier.
Rome, Bologne, Florence, Marseille ou Paris (à Saint-Sulpice) furent en effet équipées de méridiennes, principalement pour déterminer le jour de Pâques. On mesurait à cet effet le temps que mettait le Soleil de midi pour revenir illuminer un même point sur la ligne.
Avec la bénédiction et l'argent du clergé, Giandomenico Cassini et son fils Jacques, Pierre Gassendi et bien d'autres, calculèrent (longtemps), puis firent percer le toit des églises et niveler leur sol avec une minutie extrême, avant de tracer ces fameuses lignes de laiton. Paradoxalement, la précision des données récoltées contribua à valider la théorie héliocentrique, qui avait failli mener Galilée au bûcher en 1632 comme Giordano Bruno trente ans plus tôt.
Une enquête inédite, qui témoigne, parallèlement aux persécutions que menait l'Inquisition, du soutien apporté par l'Église catholique romaine à l'astronomie pendant plus de six siècles.

  • 376 Pages
  • 29,20 €
  • ISBN : 978-2-7011-2814-6
  • Date de parution : 14/03/2003
  • Dimensions : 18.5x24.5 cm
  • Format : Broché
  • Impression : Couleurs
En savoir +

Auteurs

Auteurs :

John L. Heilbron a obtenu la prestigieuse médaille George Sarton d'histoire des sciences en 1993. Peu après sa sortie en 1999, Astronomie et églises fut cité comme «notable book of the year» par le New York Times, et récompensé par le prix Pfizer en 2001.